L’assurance invalidité

Parmi les nombreux types d’assurance, les prestataires proposent l’assurance invalidité. Elle est destinée à couvrir les personnes incapables d’exercer leur travail, sur une courte ou une longue durée, à cause d’un accident ou d’une maladie. Les statistiques montrent que l’invalidité peut survenir au moins une fois pendant la vie active d’une personne. Il est à noter qu’une invalidité peut être la conséquence d’un accident banal comme une tendinite ou une entorse. La souscription à une assurance invalidité vous permettra de bénéficier d’indemnités dont le montant est calculé en pourcentage de votre revenu. Particuliers comme professionnels peuvent souscrire à une assurance invalidité. Ce type d’assurance est soumis à certaines conditions dont vous pourrez prendre connaissance avant la signature. Parmi ces conditions, la limite d’âge est fixée à 60 ans.

Qui peut bénéficier d’une assurance invalidité ?

assurance prêt : invalidité

Si vous tenez un poste au moment où vous êtes devenu invalide, vous pouvez bénéficier d’une assurance invalidité si vous êtes totalement incapable d’accomplir les tâches relatives à votre travail pendant les 2 ans suivant le début de votre invalidité. Si, après les 2 ans, vous êtes encore incapable d’exercer aucune occupation, vous pouvez également bénéficier d’une assurance invalidité. Il en est de même si vous êtes au chômage ou si vous êtes étudiant au moment de l’invalidité. Dans ce cas, il faut prouver que vous n’êtes plus capable de continuer à exercer toute occupation, laquelle que vous pouvez raisonnablement faire auparavant.

A quoi sert une assurance invalidité ?

Une invalidité est définie comme l’incapacité d’une personne à accomplir son travail habituel dont il devrait être capable d’effectuer. On peut, de ce fait, être confronté à des problèmes financiers à cause d’une diminution de revenus. L’assurance invalidité vous permet de compenser cette réduction de vos revenus, en assurant le versement de prestations calculé en fonction d’un certain nombre de paramètres. La rente vous écartera de tout risque de surendettement et vous permet de garder votre rythme de vie. Un accident ou une maladie pouvant vous empêcher de travailler, pendant quelques mois, une assurance invalidité vous permettra de protéger et de conserver vos biens. Ainsi, si vous dirigez votre propre entreprise, celle-ci pourra survivre grâce à l’assurance invalidité, même si vous ne travaillez pas. Pour bénéficier d’une rente, il faut faire preuve de la stabilité de l’entreprise. Réunissez les documents qui prouvent que les revenus sont continus (contrat à long terme, etc….). Il est à préciser que l’assurance invalidité n’est valable que si le souscripteur ne peut exercer son travail à cause d’un accident et pas à cause d’un trouble de santé quelconque.

Généralement, l’assurance invalidité est incluse dans la couverture sociale offerte par l’employeur, mais la protection dans ce cas est souvent peu étendue et insuffisante. En outre, si vous êtes travailleur autonome, c’est vous qui devrez vous occuper de l’assurance. Pour ne pas se retrouver dans l’impossibilité de payer des factures, parce que vos revenus baissent suite à une période d’invalidité, il est vivement conseillé de souscrire à une assurance invalidité. Cette dernière vous versera une rente calculée en fonction de votre rémunération habituelle. La durée de versement varie selon l’âge de l’assuré et le nombre de mois auquel vous prétendez au versement. En général, vous pouvez fixer le début du commencement du versement. Dans certains cas, l’assureur vous propose de couvrir vos dépenses courantes : par un versement hypothécaire…

Les différents types d’assurance invalidité

L’assurance invalidité sur base individuelle est destinée aux travailleurs ne pouvant avoir un plan d’assurance collective. Elle est donc conçue pour les travailleurs autonomes, les travailleurs couverts ou non couverts par la législation sur les accidents du travail ainsi que pour les propriétaires de petites entreprises. L’assurance invalidité sur base individuelle vous procure une source de revenu, une rente, en remplacement de votre salaire pendant une période d’invalidité. Ainsi, vos besoins peuvent être couverts et vous pourrez garder votre rythme de vie.

L’exonération de primes est appliquée en cas d’invalidité totale. Pour en bénéficier, il faut faire preuve d’une invalidité totale qui a pour conséquence une impossibilité de poursuivre le paiement des primes d’assurance. Ainsi, votre assurance restera en vigueur. En général, il faut prévoir quelques mois de délai de carence avant l’application de la garantie.