Négocier son assurance de prêt, un moyen efficace pour réaliser des économies

En collaboration avec une compagnie d’assurances, les établissements financiers et les banques proposent souvent en complément du prêt leur propre contrat d’assurance emprunteur. Ce dernier est destiné à couvrir les mensualités restantes d’un prêt en cas d’accident ou de décès. Si la souscription de l’assurance est obligatoire, le choix de la compagnie, lui, est libre pour l’emprunteur. La loi Lagarde vous permet en effet de souscrire une assurance auprès de l’assureur de votre choix.

L’assurance prêt et les détails de fonctionnement

Nos conseils pour négocier un contrat d'assurance de prêt

L’assurance prêt est une garantie importante quand on emprunte auprès d’une banque. Les termes de cette assurance sont inscrits dans le contrat de prêt. Elle agira si au cours des remboursements un événement survient. Cet événement peut être un accident qui entraîne une invalidité temporaire ou permanente, ou même un décès. L’assurance prêt prend en charge les remboursements des dettes contractées par une personne à condition que les raisons de l’impossibilité de remboursements sont indépendantes de sa volonté. Cela étant, la compagnie d’assurance ne s’occupe pas de l’indemnisation si l’assuré a volontairement démissionné de son poste et ne peut plus honorer les échéances. Pour les salariés ayant une ancienneté de 2 ans minimum dans l’entreprise et qui sont régis par un contrat à durée indéterminée, l’assurance chômage peut intervenir. Il est même possible en cas de licenciement, mais le contrat établi doit le souligner pour qu’il soit appliqué.

Il est recommandé de comparer les offres d’assurance de prêt sur le marché pour trouver celle qui sera la plus adaptée à la situation de l’emprunteur : profil, type et durée du prêt… Un courtier en assurance peut vous accompagner pour vous aider à trouver la meilleure solution.

Négocier son assurance prêt

Quand on parle de négociation, il ne s’agit pas de traiter le prix, mais surtout des conditions et de la compagnie. Tous les crédits sont touchés par l’assurance, mais chaque compagnie offre des conditions différentes. Une simulation en ligne est possible grâce à l’existence du comparateur en ligne. La somme économisée peut être considérable quand on sait choisir la compagnie qui convient. Il est indispensable de choisir une assurance répondant aux garanties minimum exigées par la banque. Vous pouvez ensuite présenter le contrat en délégation à la banque. Cette dernière ne pourra pas refuser le contrat, s’il répond aux critères requis.

La banque devra vous transmettre la liste des 11 critères qu’elle exige pour l’assurance de prêt. Elle ne pourra se baser que sur ces critères pour motiver un éventuel refus pour non équivalence des garanties. Tout demandeur de crédit devra également se voir remettre une fiche standardisée d’information. Cette dernière devra comprendre, entre autres :  la description des garanties couvertes avec les minimums requis, le taux annuel de l’assurance pour toute la durée du prêt etc.